Imprimer

Conseils pratiques

  • Votre traitement est personnalisé et ne peut être comparé à d'autres.
  • Vous pouvez continuer à vivre normalement pendant votre traitement. La radiothérapie externe ne vous rendra pas radioactif, ni contagieux.
  • La partie irradiée est délimitée de façon très précise. Le reste du corps n'est pas concerné par les rayons.
  • Vous pouvez garder votre montre pendant toutes les séances, elle ne risque rien. Les bijoux ne doivent pas rester dans les zones traitées.
  • Au niveau de la zone irradiée, il est conseillé de ne pas utiliser de savon, déodorant, parfum, lait de toilette. Demandez toujours conseil à l'équipe soignante avant d'utiliser un produit.
  • Les lasers rouges ou verts utilisés dans les salles sont sans danger. Il faut, néanmoins, éviter de les regarder fixement, car la luminosité est intense. Ils servent à vous remettre dans la même position à chaque séance.

Précautions conseillées en cours ou après une radiothérapie

La radiothérapie provoque une inflammation des tissus irradiés, qui entraine des réactions variables suivant la région traitée.

Vous êtes en cours de traitement :

  • Sur la région cervicale

    La gorge, le pharynx, l'œsophage sont irrités. Vous éprouvez des difficultés à avaler les aliments solides. Vous avez des difficultés à mastiquer, à avaler, votre gout est modifié.

    • Faites plusieurs petits repas au cours de la journée.
    • Prenez des aliments faciles à avaler comme des potages, des filets de poisson sans arrête, des œufs brouillés, des laitages, etc..
    • Modifiez la texture de vos aliments
      • Hachez la viande, ajoutez-y du jus, de la sauce.
      • Préparer les légumes en purée.
      • Cuisez les fruits et faites des compotes.
    • Évitez toute cuisine épicée.

     

  • Sur la région thoracique

    L'œsophage est irrité ce qui entraine une certaine gêne à la déglutition. Les conseils sont les mêmes que les précédents.

  • Sur l'abdomen

    L'abdomen contient tous les organes de la digestion, notamment l'estomac et l'intestin. Des douleurs abdominales, des nausées, et parfois la diarrhée, peuvent survenir durant toute l'irradiation.

    Votre alimentation sera pauvre en fibres, antidiarrhéique.

    • Boire beaucoup pour compenser les pertes, en évitant café fort et boissons glacées.
    • Boire du coca-cola en supprimant les bulles.
    • Supprimer les fruits, les jus de fruits, les légumes crus et cuits, le lait, les laitages, le pain, les céréales complètes.
    • Consommer des pâtes, du riz, des carottes cuites, des biscottes, des fromages à pâte cuite ( type Gruyère, etc..).
    • Éviter une cuisine trop grasse.

  • Sur le petit bassin

    Si vous avez des douleurs abdominales ou des troubles digestifs (diarrhée), votre alimentation sera pauvre en fibres et antidiarrhéique (même chose que sur l'abdomen).

Vous avez subi, il y a quelques semaines ou quelques mois, une irradiation sur la région cervicale

Malgré l'arrêt du traitement, vous constatez que l'absence de salive persiste, que votre bouche est sèche et que avez du mal à avaler.

Sachez que les rayons assèchent les glandes salivaires.

  • Buvez régulièrement et très souvent, par petites gorgées. N'oubliez pas d'emmener une bouteille d'eau avec vous quand vous vous déplacez.
  • Pour manger plus facilement, si vous n'avez pas de salive, n'hésitez pas à ajouter a vos aliments de la sauce, du beurre, de la crème fraîche (sauf contre-indication : cholestérol élevé ou autre). Ils seront plus faciles à avaler.
  • Demander à votre médecin qu'il vous prescrive une salive artificielle à utiliser en vaporisation (vendue en pharmacie).

Précautions conseillées en cours de chimiothérapie

  • Vous pouvez éprouver, durant quelques jours, une perte d'appétit, une perturbation du goût ou de l'odorat, des nausées ou des vomissements.

    • Durant la chimiothérapie, ne vous forcez pas à manger. Essayer de vous alimenter légèrement dans les heures qui précédent la perfusion.
    • Le petit déjeuner est généralement le repas qui passe le mieux. Entre vos cures, si vous le pouvez, efforcez-vous de prendre un petit déjeuner plus copieux en ajoutant un jus de fruit, un yaourt, des céréales, un laitage ou un fromage.
    • Si les vomissements sont abondants, demandez à votre médecin des médicaments antivomitifs, de préférence sous forme de suppositoires. Veillez à vous réhydrater.
  • En dépit des précautions, il est fréquent que surviennent des aphtes buccaux, une mucite buccale, pharyngée ou œsophagienne.

    • Suivez scrupuleusement les soins locaux et généraux conseillés par l'équipe soignante.
    • Pour votre alimentation, évitez les aliments acides, les mets épicés et pimentés ; diminuez le sel et le sucre qui risquent de vous irriter ; alimentez-vous sous forme liquide et froide (à base de lait, laitages, potages froids).

Les compléments nutritionnels

Actuellement, il existe une grande variété de produit pour compléter votre alimentation.

  • Boisson lactées aromatisées à divers parfums, riches en protides et en calories,
  • Crèmes desserts,
  • Potages,
  • Jus de fruits.

Ces produits doivent être prescrits par un médecin. Vous les trouverez en pharmacie.

Quelques situations particulières

  • Vous êtes âgé (e)

    Il est fréquent qu'avec l'âge, on ait moins d'appétit et moins soif.

    Il faut être vigilant : les perturbations liées à la maladie, aux traitements et aux complications risquent d'être particulièrement sévères et brutales.

    Il est important de boire régulièrement et abondamment, de continuer à s'alimenter et, en cas de perte de poids, d'avoir recours aux compléments nutritionnels.

  • Vous vous sentez fatigué (e)

    La fatigue est un des effets secondaires les plus fréquents. Cette fatigue entraine une diminution de l'appétit. Vous n'avez pas envie de préparer les repas, cela devient pénible pour vous. Dans ce cas, pensez à vous faire aider par votre entourage, si cela est possible.

A propos ...

Le centre radiothérapie oncologie de BLIDA est un établissement agrée par le ministère de la santé et certifié en mars 2005. Il a ouvert ses portes pour la prise en charge des patients en Janvier 2012.

Le C.R.O à coeur de rester le centre de référence privé, en se distinguant non seulement par la technicité des traitements apportés mais aussi par la qualité de ses rapports humains.

Contact

Nous sommes très heureux de vous accueillir, disponibles à vous répondre :

rue 29, No 10 Ouled Yaich - Blida

Tel: +213 (0) 25 43 47 76

Fax: +213 (0) 25 43 40 13

Mob: + 213 (0) 561 03 70 81

Email: Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

Pour nous contacter par web, utilisez le lien "Nous contacter".

Nombre de visiteurs

063718
Aujourd'hui
Cette semaine
Mois passé
Depuis 15/09/2014
41
253
7085
63718
Votre IP: 18.204.48.199